Garden party.

Les beaux jours (même si en ce moment, on a plus envie de chausser les bottes que les lunettes de soleil😊), ça m’inspire ! Les vacances qui se profilent, ça donne des envies de ballades, de pique-niques, de festivals, de garden parties !

Quelques amis, une déco chic, un son lounge, un buffet avec un cocktail ou deux pour se détendre et parce qu’on aime la perfection, une légère brise….le rêve, non ?

Oui mais voilà, y a un hic : JE N’AI PAS DE JARDIN ☹

Considérant cela, plusieurs possibilités s’offrent à moi. Soit :
–          je chasse vite cette idée de ma tête et je capitule…mais ce n’est pas trop mon genre !
–          je squatte le jardin d’un de mes amis mais malheureusement peu d’entre eux en ont un (Claire di C. cache toi vite !!!!!)
–          je fais ma garden party chez mes parents en province… et on sera 3 ☹
–          je loue un jardin.

 

Mais oui mais c’est bien sûr !!!!! Je l’ai ma solution !!! Je vais louer un jardin !

Enfin d’ailleurs, un espace en plein air quel qu’il soit conviendra… Terrasse, jardin, rooftop (ben oui, pourquoi pas !), péniche…suis pas difficile, TOUT ME VA !

Une jolie nappe, quelques fleurs, le champagne, le pain surprise Picard, la mégaboom et une super playlist (genre Spring 😊) et c’est kiki va organiser LA garden party de l’été ? C’est Bibi !!!!

LES ACTEURS DU MARCHE

Et qui a eu cette idée, non pas folle, mais géniale d’inventer les plateformes de locations de jardins ??? Probablement inspirés par les géants du secteur Airbnb, Abritel et autre Homelidays, ce sont bien des outsiders qui ont lancé récemment ce concept.


JARDINS PRIVES

Depuis 2016, Jardins Privés propose la location de jardins privés dans toute la France. Ainsi, tous les projets sont permis : fête d’anniversaire en amoureux, déjeuner en famille, soirée barbecue entre amis. Les tarifs s’entendent à l’heure, à cela il convient d’ajouter l’entretien et la caution (si jamais on casse les géraniums ?). En fonction, ce sera donc une petite, une moyenne ou une grosse garden Party 😊
Quand au propriétaire, il dépose gratuitement son annonce et n’a juste qu’à tondre la pelouse 😊

Lien

OH MY GARDEN !

2ème acteur sur le marché à ceci près que sur Ohmygarden.com, on est facturé au forfait…déjeuner, journée entière ou soirée…pas besoin d’avoir l’œil sur la montre !

Lien

PRETER SON JARDIN

Alors, là, faut pas se tromper… c’est plus avec une binette qu’avec un plateau de petits fours que tu vas fêter les beaux jours 😊 Toutefois, le concept n’est pas dénuer d’intérêt…si tu veux entretenir le jardin d’un autre… Y en a qui trouve que ça détend…. (Perso je préfère me dandiner une coupe à la main… mais bon, tous les gouts sont dans la nature après tout !) En même temps, si tu te débrouilles bien et que tu lui fais pousser de belles tomates, y a peut-être moyen qu’il te prete vraiment son jardin pour ta garden party….investissement sur le long terme donc 😊

Lien
IMG_0720

SNAPEVENT

Jardin mais aussi rootop, péniche, loft et même cave (on s’éloigne un peu de la garden party 😊), Snapevent est le concierge des lieux atypiques et de l’organisation d’événement en tous genres. Moyennant « quelques » deniers, on peut même s’offrir les service d’un DJ, d’un traiteur si on n’est pas fan du roi du surgelé et même un magicien ou un saxophoniste….Bref, la classe à Dallas !

Lien

Bon après, ce n’est que le début….de facto, l’offre n’est pas encore très large…Et qui dit rare, dit ?…et oui, dit pas donné ! Alors, allez les gars, on prospecte là…. J’ai une garden party à organiser moi 😊

D’ailleurs, si tu es propriétaire d’un petit lopin de terre ou d’un rooftop et que tu souhaites arrondir tes fins de mois, ça me parait être le moment idéal pour te manifester !

IMG_9706

 

PRIVATE OR NOT PRIVATE

Mais étudions, en toute objectivité, les différentes options qui s’offrent à nous. Faisons l’exercice, si tu le veux bien, de comparer pique-nique au parc VERSUS very private Garden Party in a very private garden (en toute objectivité j’ai dit 😊)

Pour le pique-nique au square :
–          tu trouveras facilement le dit square où organiser ta petite sauterie…y en a quand même beaucoup à Paris,
–          tu iras donc où tu voudras,
–          tu feras clairement des économies de temps (dans l’organisation) et d’argent (pas encore de droit d’entrée dans les parcs publics à ce que je sais),
–          tu feras également  pipi derrière un buisson 😊,
–          tu mangeras le bout de poulet que le chien du voisin ne t’auras pas chipé,
–          tu pourras profiter d’un brin d’herbe sans avoir à passer la tondeuse,

–          tu boiras du rosé chaud et du café froid, tu achèteras donc du Nurofen pour le dessert

 

 

Pour ta private garden party in a very private garden :
–          tu devras prévoir un « petit » budget pour la location de ton écrin de verdure,
–          tu auras en revanche le plaisir de convier tes amis à un moment élégant en communion avec la nature (furieusement chic, non ?)
–          tu boiras de l’alcool, certes avec modération mais surtout en toute légalité et frais !-          tu mangeras tes saucisses chaudes (rapport au barbecue…),
–          tu pourras te refaire une beauté si besoin et aller 12 fois au petit coin si ça te chante,
–          tu ne te feras pas jeter après 21h, en mode Bonne nuit les petits !

Verdict : en toute objectivité toujours, ex aequo ! L’un est exquisite, l’autre est spontané ! L’idée est juste de passer un bon moment …. La question est donc plus de savoir avec qui plus que où on va le faire, non 😊 Toutefois, on peut reconnaitre à la private garden party son coté intime ( et novateur dans la forme) qui devrait séduire plus d’un citadin en quête de sérénité.

EPILOGUE

Perso, je suis complétement fan du concept !

C’est vrai quoi, on peut vouloir se mettre au vert sans aller au parc, devenu, il faut quand même le dire, le territoire quasi-exclusif des enfants et de nos amis les bêtes ! Boire du champagne sur un toboggan entre deux crottes de chiens…. C’est juste pas mon kiff ! Voilà, c’est dit !

Après, c’est certain, c’est un petit budget mais finalement, sachant qu’on ne parle pas non plus d’en organiser une toutes les semaines, ça ne coute pas plus qu’une location. D’ailleurs, on peut s’y mettre à plusieurs, faire payer les chipos, mettre une coupelle devant les toilettes …bref, y a des solutions 😊

Derrière chaque nouveauté, une tendance pointe le bout de son nez.

On a donc bien compris l’intérêt de l’utilisateur. Mais celui du propriétaire ?

A ce sujet, la question qui me titille et qui finalement n’a pas grand-chose à voir avec le jardin et ses réjouissances, est celle de l’évolution du sentiment de propriété. A longueur d’année, on nous dit que les français attachent une importance certaine à devenir propriétaire MAIS, dès qu’on a en l’occasion on loue, sous loue, échange son appartement, sa voiture, son jardin….et demain ?

S’agit-il juste d’arrondir les fins de mois ? de jouer à l’investisseur immobilier et rentabiliser le moindre m² :)? ou réellement, remettre en cause, la notion de propriété ? A méditer mais en attendant, vive le pique nique !

 

Les liens utiles

Summer style wishlist

Instemporel

Snapevent

Pretersonjardin

Ohmygarden

Jardinsprives